II E 34 Z J B Ambohidahy Ankadindramamy Antananarivo (101) Madagascar.
  • Madagascar

    Madagascar est situé dans l’hémisphère Sud du globe terrestre. C’est une Ile dans l’Océan Indien, à 400 kms , à l’Est de la côte Africaine séparée par le Canal de Mozambique
    Elle est la 4ème grande île du monde avec une superficie de 592.000 kms2, donc plus grande que la France.
    Elle faisait partie du continent de Gondwana ayant regroupé le Sud de l’Inde,de l’Australie et l’Afrique, il y a dix millions d’années.
    Ceci explique l’histoire du peuple Malagasy :
    Ceux provenants du Sud-Est Asiatique ( Indonésie, Malaisie ) s’installaient sur les hauts plateaux (au centre tel que l’Imerina ) et ceux en provenance d’Afrique de l’Est qui de part ces cultures, préféraient s’installer sur les côtes de Madagascar. Ainsi, la diversité des cultures y règnent entre les Malagasy qui savent bien cohabiter cette île, malgré leurs destinées que Dieu veut y faire régner.
    Elle est traversée par le Tropique de Capricorne dans sa partie Sud , au niveau des régions de Toliara à l’Ouest , et à Vangaindrano , à l’Est. Sa forme géographique rappelle celle de la trace du plat du pied gauche laissée sur le sable.
    Sa longueur est de 1.580 kms (du Cap d’Ambre au Nord jusqu’à Faux Cap, au Sud ), quant à sa largeur, c’est 576 kms ( du Cap Saint André, à l’Ouest, jusqu’à Fénérive Est, à l’Est).

    Sa superficie est repartie en 06 provinces d’étendues diverses :

    • Antananarivo en occupe 9,9 % ;
    • Fianarantsoa : (17,4 %) ;
    • Toamasina : (12,2 %) ;
    • Mahajanga : (25,5 %) ;
    • Antsiranana : (7,3%) ;
    • Toliara : (27,5 %).
  • Population

    Madagascar est peuplé par les Malagasy, un ensemble de 18 tribus qui le compose et compte 22.589.000 d’habitants. La répartition de cette population en classe d’âge est :
    [ 1 – 20 ans ] –> 55 % de la population
    [ 21 – 59 ans ] –> 39 %
    [ 60 et plus ] –> 5,5 %.

    Quant à la répartition par province de cette population, ce même chiffre démographique se fragmente comme suit :
    Antananarivo : (28,5 % de cette population),

    • Fianarantsoa ( 23,8 %),
    • Toamasina (15,5 %),
    • Mahajanga ( 10,5 %),
    • Antsiranana ( 7,8 %),
    • Toliara ( 13,6 %).

    Le capital de Madagascar est Antananarivo .
    Le Président des Malagasy est Monsieur Hery RAJAONARIMAMPIANINA depuis le 14 Janvier 2014.

  • Population immigrante étrangère

    – Les Indo-Pakistannais ( commerçants) qui préféraient s’installer dans les hauts-plateaux et la Côte Ouest de Madagascar.
    – Les Chinois Mandarins ( commerçants) qui vivaient aussi dans les Hauts plateaux et la Côte Est de Madagascar.
    – Les Français, Allemands, Anglais , Américains qu’on peut rencontrer dans les grandes villes des Chefs lieux de Province ( apatrides ou résidents).
    – Les Indiens de Bombay et les Chinois de Pékin, les Africains, les Arabes qui venaient récemment à Madagascar avec leur commerce et leur réligion.
    – Les Comoriens qui vivaient avec les Malagasy depuis longtemps…
  • Langues

    Madagascar est un pays Francophone .Le français y est usuel et courant.Mais la première langue Malagasy est le ‘’ Malagasy officiel’’.Il y a aussi l’Anglais,l’Allemand et l’Italien qui prennent de l’ampleur dans la communication touristique,les études et recherches universitaires.Les langues Asiatiques s’apprennent aussi dans les petites institutions…
  • Réligion

    La réligion chrétienne prédomine dans l’ensemble ( 51 %), mais _il y a aussi l’Islam ( 7 %) et d’autres réligions étrangères.
  • Les 18 Tribus Malagasy

    Il y a :
    – Les Merina et les Betsileo sur les hauts plateaux dans les régions d’Antananarivo et de Fianarantsoa.
    – Les Antakarana et les Tsimihety sur le plateau au Nord de Madagascar ( dans la région d’Antsohihy et d’ Antsiranana) ;
    – Les Bara , les Antandroy et les Mahafaly sur le plateau au Centre et au Sud de l’Ile.
    – Les Betsimisaraka sur la Côte Nord –Est jusqu’à dans la région de Mahanoro.
    – Les Antebahoaka ( région de Mananjary), les Antemoro ( région de Manakara), les Antefasy ( région de Farafangana ) et les Antanosy ( région de Taolagnaro). Ces tribus s’étalent tous sur la Côte Est.
    – Les Sihanaka ( région d’Ambatondrazaka, les Bezanozano ( région de Nosibean’ala ), les Tanala ( Région de l’Ikongo ). Ces tribus préfèrent vivrent dans la forêt du versant Est ( (entre le plateau et la côte Est).
    – Les Sakalava Maroseranana et les Sakalava de Menabe ( région de Morondava ), les Sakalava de Boina ( région de Mahajanga ). Ces tribus se trouvent à l’ouest de Madagascar allant de Sud ( niveau de Morombe ) au Nord ( niveau de Mahajanga).

    Ces divers groupes ethniques ont leurs propres dialectes. Un mot peut avoir un sens différent, d’une région à l’autre, mais dans l’ensemble, les Malagasy arrivent à se comprendre avec le Malagasy officiel :
    « La langue Nationale ou encore le Malagasy Iombonana »…

  • Morales, mœurs et coutumes

    Les Malagasy sont des gens serviables. L’amabilité et le respect dans l’acceuil des étrangers sont remarquables. Cela varie d’une région à l’autre comme d’une ethnie à l’autre. D’une façon générale, le sens du terme « Fihavanana » personnalise cet état d’amabilité.

    Dans le Fihavanana, on vous considère comme étant un membre de la famille même et on vous traite d’après sa philosophie dominicale. Ce n’est pas du respect amical ni fraternel mais on vous traite même plus que le notable de ce foyer…

  • Foi et croyance

    Le Peuple Malagasy croit en Dieu avant la venue de la réligion chrétienne ( fin 16 siècle) .Il donne à ce Dieu le nom de ‘’Zanahary’’ de sens : « celui qui a créé l’univers », étymologiquement de « Zay » diminutif de « Izay » = « celui » et de « Nahary » = « a créé ». En bref, le sens de Zanahary est donc : le Dieu Créateur ( de l’Univers).

    Il croit aussi que l’ « âme » des Rois ou des Etres Notables morts rejoint Dieu dans l’au-delà. De ce fait, la pratique du culte de l’âme des ancêtres existe encore à travers ces 18 tribus pour certains Malagasy . C’est à partir de là que dérivent les différents us et interdictions à thèmes sacrés ( les Fady ou Tabous ) des lieux , des objets, des gestes …Vous ne devrez pas, par exemple, nager dans un endroit d’une rivière dans laquelle, jadis, un Roi prenait habituellement son bain. L’idée, dans tout cela,est que cet âme royal pourrait encore rôder en ce lieu,et, alors, il faut le respecter.

    Ou encore que vous avez soif et que vous buvez cette eau sacrée, vous devrez le payer non pas en monnaie d’argent mais par le simple fait de nouer la verdure aquatique du bord de cette rivière : Ce geste est l’équivalent du respect à l’égard du propriètaire défunt. Cet âme est à respecter car il pourrait jeter un bon ou mauvais sort à quiconque ose bafouer ce qui lui avait appartenu. Toute prière traditionnelle doit, d’abord évoquer le nom de Dieu, ensuite ceux de ces âmes qui l’assistent et attendent toutes prérogatives de sa part. Enfin, cet âme joue le rôle de médiateur entre Dieu et l’être humain.
    Pour ce faire, il s’incarne, pendant un long ou court moment, dans un corps humain et donne des instructions, des conseils à suivre ( pour certaines guérisons ) ou des problèmes à résoudre. Il peut narrer le déroulement du passé, le présent hors circonstance de lieu et prévoir l’avenir de tout à chacun. Ce phénomène se fait dans un rite d’invocation du « Tromba » ou du « Bilo » ( autre nom attribué à cet âme dans la partie Sud de Madagascar ).

    Autrement dit, la réponse de Dieu à toute prière se fait par l’envoi de cet âme, s’incarnant dans le corps d’un être humain, qui agit efficacement sur toute personne qui a demandé cette aide…
    En conséquence , quand votre guide ou une personne d’un lieu vous avise ce qu’il faudrait ( ou ne pas ) faire, vous devrez respecter ce qu’il vous dit.

  • Climat

    Madagascar connaît un été Austral ( Novembre – Avril), mais il y a de nombreux micro climats suivant l’immensité de l’étendue de l’Ile :
    – La côte Est, exposée aux Alizés ,est humide et chaude avec une saison séche moins remarquée.
    – Le plateau et le Nord-Est connaissent une saison sèche et marquée, le Sud est presque sèche.
    – L’Ouest de l’Ile est humide et connaît une saison sèche assez marquée même si elle est exposée à la mousson porteuse de pluies diluviennes.

    Il y a en général, deux grandes saisons à Madagascar : Saison de pluie ( Octobre – Mars), et saison sèche ( Avril-Septembre).

  • Santé

    Avant de venir à Madagascar, le traitement anti-palludéen est très conseillé.
  • Décalage horaire

    + 2h par rapport à Paris en hiver
    + 1h par rapport à Paris en été
  • Monnaie courante

    C’est l’Ariary : 1 € = 3695.00 Ar; 1 $ = 3302.00 Ar

 

logo2